Découvrir

Stimulation électrique pour les patients paraplégiques et hémiplégiques

La stimulation électrique fonctionnelle permet de contracter artificiellement les muscles squelettiques. La recherche améliore cette technique, qui reste aujourd'hui la seule façon de restaurer le mouvement de membres paralysés.

Visionner la vidéo - Durée : 8 min 13 s.

Depuis leurs premiers travaux montrés dans la vidéo Recherche en marche, les chercheurs en robotique, microélectronique et ingénierie biomédicale de l'équipe DEMAR (INRIA/LIRMM) ont recentré leurs activités autour de l'expérimentation clinique menée avec des patients paraplégiques et hémiplégiques notamment, en étroite interaction avec des médecins et des kinésithérapeutes. Modéliser le système sensori-moteur leur permet de mieux comprendre son fonctionnement pour mieux en contrôler le comportement via la stimulation électrique, afin d'atteindre des objectifs valorisables pour les patients et les médecins.

Le modèle numérique d'un muscle est capable de prédire la force produite en fonction du stimulus reçu. Ainsi, il devient possible de calculer par ordinateur le mouvement généré par une série de stimulations, et inversement, d'estimer la séquence de stimulations qui produira le mouvement souhaité.

Cette nouvelle vidéo montre comment stimuler les muscles squelettiques et les contracter artificiellement selon des protocoles adaptés.

Pour les patients hémiplégiques, l'électrothérapie permet d'améliorer la rééducation de la marche, elle est déjà utilisée aujourd'hui comme une technique thérapeutique. Des efforts sont encore nécessaires pour augmenter les performances des systèmes de stimulation pour qu'ils puissent être mieux adaptés aux spécificités individuelles, concerner un plus grand nombre de patients et différentes pathologies.

Dans le cas de patients paraplégiques, la stimulation électrique permettra peut-être un jour d'assurer une station debout, équilibrée et prolongée. Aujourd'hui, des recherches restent à mener pour résoudre le problème de la fatigue musculaire qui survient rapidement lors de l'utilisation de la stimulation électrique. Les travaux menés dans DEMAR concernent aussi le développement de systèmes de stimulation implantés qui exploitent des technologies avancées de microélectronique.

Les objectifs de ces travaux de recherche sont de parvenir à des bénéfices fonctionnels pour les patients, adaptés à leurs besoins et intégrant leurs contraintes et leurs attentes.

Pour en savoir plus sur ces recherches, lire le document Restaurer la marche grâce à une puce.

Niveau de lecture

Aidez-nous à évaluer le niveau de lecture de ce document.

Il vous semble :

Si vous souhaitez expliquer votre choix, vous pouvez ajouter un commentaire (qui ne sera pas publié).