Débattre

Le réseau numérique à l’origine d’un nouveau modèle industriel

La numérisation qui se généralise avec les réseaux rend possible un nouvel âge industriel qui rompt avec le modèle qui reposait sur les oppositions entre producteur et consommateur, client et fournisseur, concepteur et usager.

La numérisation fait ainsi apparaître un nouveau type de milieu technologique et industriel, qui constitue ce que le philosophe Gilbert Simondon appelait un milieu associé : il avait montré que la structure de la turbine équipant les usines marée-motrices associe à son fonctionnement le milieu physique et géographique local, en faisant de l’eau de mer une fonction technique de fourniture d’énergie, de refroidissement du corps de l’engin, et de pression garantissant l’étanchéité des paliers.

acces au film
Voir la conférence en vidéo
(Vidéo Real : utiliser RealPlayer)
Durée : 42 min.

Écouter la conférence en MP3.

De nos jours, ce sont les milieux humains que les technologies numériques en réseaux associent à leur fonctionnement et à leur devenir. C’est dans ce contexte que peuvent se développer par exemple les technologies dites wiki ou le modèle open source.

Cette conférence de Bernard Stiegler, donnée à l'occasion des 40 ans de l'INRIA à Lille le 10 décembre 2007, expose ce point de vue et en étudie les conséquences possibles. En outre, elle resitue aussi toute l’histoire de l’informatique et de la numérisation au sein d’un très vaste processus de discrétisation du continu.

Un exemple illustre l’ensemble de ces propos : la présentation du logiciel Lignes de temps, développé par l’Institut de recherche et d’innovation du Centre Pompidou.

Niveau de lecture

Aidez-nous à évaluer le niveau de lecture de ce document.

Il vous semble :

Si vous souhaitez expliquer votre choix, vous pouvez ajouter un commentaire (qui ne sera pas publié).