Du jardin au modèle informatique : la phyllotaxie

Comment les feuilles se positionnent-elles sur la tige d’une plante ? Tout est question de phyllotaxie ! Mais au fait, quel est le lien avec l’informatique et les mathématiques ? Christophe Godin l’explique dans cet épisode du podcast audio.

Quel est le point commun entre les arrangements des feuilles le long de la tige d’une plante, des écailles d’une pomme de pin ou encore la disposition de graines sur la fleur d’un tournesol ? Ces structures sont toutes organisées en réseaux ! En botanique, l'étude de la disposition et de l’arrangement des feuilles d’un végétal relève de la phyllotaxie. Et comme nous l’explique Christophe Godin, s’il y a une grande part de hasard dans la nature, ces arrangements ne se font pas pour autant de manière aléatoire. Bien au contraire. Ils obéiraient même à des règles mathématiques (suite de Fibonacci, nombre d'or, etc.). Après avoir décrit quelques motifs phyllotaxiques, le chercheur évoque l’historique de ce questionnement, d’Alan Turing à Hans Meinhardt, en passant par les frères Bravais.

Pourquoi les biologistes, les informaticiens et autres scientifiques, travaillent-ils aujourd’hui de concert sur ce sujet ? Quel est l’apport de l’informatique dans ce domaine ? À quoi servent les modèles informatiques dans ce contexte ?

Écoutez l'interview en MP3.

Pour l'écouter sur votre baladeur, téléchargez le fichier ou abonnez-vous au podcast d'Interstices.

Niveau de lecture

Aidez-nous à évaluer le niveau de lecture de ce document.

Il vous semble :

Si vous souhaitez expliquer votre choix, vous pouvez ajouter un commentaire (qui ne sera pas publié).