Interstices


  De la recherche

L’informatique au service de l’agronomie

Limiter la pollution agricole de l’eau constitue un défi pour les agronomes. Quel est l'apport de la modélisation dans ce domaine ? C'est ce que nous explique Marie-Odile Cordier dans cet épisode du podcast audio.

Développer des outils d'aide à la décision modélisant le transfert des pollutions agricoles dans les bassins versants, telle est l'ambition de la chercheuse Marie-Odile Cordier et de son équipe dans le cadre de leurs travaux en collaboration avec l'INRA. Comme nous l’explique cette spécialiste du diagnostic de systèmes complexes, l’objectif principal est de mieux comprendre ces phénomènes et de recommander des actions efficaces pour limiter le transfert des polluants dans les eaux. Ce travail est typiquement interdisciplinaire et ne peut se faire qu'en étroite coopération avec les chercheurs du domaine (hydrologues, agronomes).

Comment l’informatique, et en particulier l'intelligence artificielle, aide-t-elle à la décision dans un contexte combinant des situations climatiques, topologiques, et hydrologiques ainsi que des pratiques agricoles variées ? Quels sont les outils permettant d'aider les scientifiques à exprimer et simuler leurs scenarii ? Comment les modèles sont-ils établis afin qu'ils soient adaptés à la prise de décision et à quoi servent-ils exactement ? Comment les techniques de modélisation qualitative et d'apprentissage symbolique sont-elles utilisées dans ce contexte ? Marie-Odile Cordier fait le point avec nous sur ces questions.

 

Écoutez l'interview en MP3.

Pour l'écouter sur votre baladeur, téléchargez le fichier ou abonnez-vous au podcast d'Interstices.