Découvrir

Quand la physique quantique se mêle de la sécurité des données

Concevoir des systèmes cryptographiques inviolables : utopie ou réalité ? À en croire Gilles Gravier, la solution est quantique. On en parle dans cet épisode du podcast audio.

physiquequantique

 © alexskopje

Peut-on sécuriser à coup sûr les échanges de données sur les réseaux de télécommunications ? Selon Gilles Gravier, l'une des solutions résiderait dans la cryptographie quantique. Comme il nous l'explique, la cryptographie quantique permet de sécuriser les liaisons en transmettant les clés de chiffrement via des photons, c'est-à-dire des particules élémentaires de lumière. Alors que l'ordinateur quantique se fait toujours attendre, la cryptographie quantique, elle, n'en est pas à ses premiers essais.

Depuis plusieurs années, des sociétés développent des technologies basées sur la physique quantique pour sécuriser définitivement les transactions financières ou les communications « sensibles » par exemple. La course à la sécurisation des transactions sur le réseau est bel et bien lancée ! Mais la physique quantique ne résout évidemment pas toutes les difficultés. Quels sont les systèmes cryptographiques développés ? Et quelles en sont les limites ? Y a t-il d'autres solutions envisagées ? Gilles Gravier nous apporte un éclairage sur ce sujet.

Écoutez l'interview en MP3.

Pour l'écouter sur votre baladeur, téléchargez le fichier ou abonnez-vous au podcast d'Interstices.

Niveau de lecture

Aidez-nous à évaluer le niveau de lecture de ce document.

Il vous semble :

Si vous souhaitez expliquer votre choix, vous pouvez ajouter un commentaire (qui ne sera pas publié).