Interstices


  Découvrir

Un réseau social chez les planctons

Faire parler les millions de données collectées lors de l'expédition Tara Océans, n'est pas une mince affaire. Mais grâce à l'informatique, celles-ci dévoilent peu à peu leurs secrets... Damien Eveillard, bio-informaticien, nous en parle dans cet épisode du podcast audio.

Protistes et larves planctoniques. Ce plancton a été récolté au cours de l'expédition Tara. Le 5 septembre 2009 le bateau Tara est parti de Lorient pour une expédition de 3 ans sur tous les océans du monde, afin d'étudier la vie microscopique des océans.
© Christian SARDET/Tara Océans/CNRS Photothèque

 Saviez-vous que les planctons produisent près de la moitié de l'oxygène de notre planète ? Cela dit, on comprend mieux pourquoi les scientifiques de tout bord s'y intéressent. En effet, ces organismes microscopiques, présents à la surface des océans et dans les fonds marins, sont impliqués dans le mécanisme de « pompe à carbone » biologique, un processus qui permet de réguler le taux de carbone sur la Terre.

Que vient faire l'informatique là-dedans ? Comme nous l'explique Damien Eveillard, lors de la fameuse expédition scientifique Tara Océans réalisée entre 2009 et 2013, de nombreuses données ont été récoltées sur toute la planète et il a fallu les analyser, ce qui nécessitait des outils de calcul puissants. Mais au-delà de la masse des données, comment comparer le signal émis par une crevette avec celui d'une microalgue ? Ces données hétérogènes peuvent nous aider à comprendre les relations entre les différents groupes. C'est ce qu'ont pu découvrir les informaticiens dans le cadre de ce projet, avec leur métaphore de « réseau social » planctonique. De quoi s'agit-il exactement ? Quelles sont les difficultés rencontrées ? Et que nous apprennent ces informations sur le climat ?

Écoutez l'interview en MP3.

Pour l'écouter sur votre baladeur, téléchargez le fichier ou abonnez-vous au podcast d'Interstices.