Alors qu'une nouvelle spécialité Informatique et sciences du numérique est introduite au lycée en France, profitons-en pour réfléchir à la façon d'aborder l'enseignement de cette discipline scientifique, de la maternelle à l'Université...

">
Les Newsletters Interstices
© Inria Photo : Gilles Scagnelli
    Niveau facile
    Niveau 1 : Facile

    Enseigner l’informatique ?

    Culture & Société
    Algorithmes

    Alors qu'une nouvelle spécialité Informatique et sciences du numérique est introduite au lycée en France, profitons-en pour réfléchir à la façon d'aborder l'enseignement de cette discipline scientifique, de la maternelle à l'Université...

     

    Enseigner l’informatique

    Werner Hartmann, Michael Näf, Raimond Reichert (Springer 2011)

    couverture

    Ce livre a pour but d’expliquer ce qu’un enseignement de l’informatique devrait être, ce qu’il n’est pas et ce qu’il ne doit surtout pas devenir. Il montre en particulier qu’il faut éviter la confusion entre le contenu d’un enseignement et le recours aux technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement. Il explore méthodiquement certaines questions comme : existe-t-il une didactique de l’informatique ? une pédagogie vaut-elle mieux qu’une autre ? comment gérer la diversité au sein de groupes qui apprennent l’informatique ? pourquoi et comment aborder l’abstraction ?

    Chaque chapitre commence par une situation vécue exemplaire des difficultés rencontrées quotidiennement dans l’enseignement de l’informatique. Il s’en dégage de multiples problématiques auxquelles les auteurs apportent des réponses concrètes dans un style alerte et vivant. En effet, ces auteurs ont une longue expérience de l’enseignement de l’informatique en Suisse, auprès de différents publics en formation initiale et en formation continue.

    Ce livre, traduit de l’allemand, rendra les plus grands services à tous ceux qui doivent organiser ou prendre en charge des enseignements d’informatique, notamment pour la spécialité Informatique et sciences du numérique mise en place en France en classe de Terminale S à la rentrée 2012. Il rappelle que des conditions matérielles adaptées sont un prélude à un enseignement de qualité, et propose une pédagogie pour mettre en place des cours efficaces et cohérents.

    Computer Science Unplugged – L’informatique sans ordinateur

    Tim Bell, Ian H. Witten et Mike Fellows

    couverture

    Si on peut passer des heures à cliquer sur une souris sans rien apprendre d’informatique, on peut aussi apprendre beaucoup d’informatique sans toucher une souris ! Les activités d’éveil proposées dans le recueil Computer Science Unplugged en sont la preuve. Destinées aux enfants à partir de l’école primaire, elles offrent une introduction aux fondements de la science informatique qui pourra intéresser petits et grands.

    Adaptée de la version originale en anglais, en accord avec les auteurs, la version française est disponible ici en PDF haute définition pour l’impression (14 Mo) ou avec les images compressées pour affichage à l’écran (5 Mo).
    L’équipe d’Interstices a eu le plaisir de piloter la traduction de ce document.

     

    Jaillissement de l’esprit – Ordinateurs et apprentissage

    Seymour Papert (Flammarion 1981, réédition 1999)

    couverture

    Un rêve : une démarche pédagogique, qui non seulement tolère l’erreur, mais l’utilise pour soutenir l’élève dans la construction de ses connaissances et de ses savoir-faire. Un apprentissage, moins « de » l’informatique que « par » l’informatique, plus précisément par la programmation en langage Logo.

    Langage de programmation complet, Logo est de fait plus connu pour son association avec la « tortue », qui dessine à l’écran des figures géométriques en suivant les instructions d’un programme. Un « bug » dans le programme ? Ce n’est pas une erreur à sanctionner, mais une réflexion à mener sur la séquence d’instructions, qui ne produit visiblement pas le résultat attendu : recherche de l’origine du « bug » par l’élève, correction du programme, examen et analyse de la nouvelle figure produite, et ainsi de suite jusqu’à l’obtention du résultat, qui sera jugé correct par l’élève lui-même dans la mesure où la figure obtenue se révèlera conforme à l’objectif qu’il s’était assigné.

    Des instructions simples font bouger la tortue et dessiner des figures.

    Ces ordres peuvent être combinés pour former de nouvelles instructions.

    Dessine-toi une maison…

    Et avec un peu plus d’expérience, une dose de récursivité, et la couleur…

    D’autres exemples peuvent être consultés sur le Web.

    Dans son ouvrage, Seymour Papert, chercheur en informatique au MIT, argumente et explique en quoi cette démarche constructiviste pourrait être un remède contre la « phobie des mathématiques » qui prend naissance dans les salles de classe.

    Ah oui, j’oubliais : la première édition de cet ouvrage a été publiée en 1980 en anglais sous le titre Mindstorms – Children, computers and powerful ideas, puis publiée en français en 1981. Vous dites ? Nous sommes en 2008 ? Ah ? Désolé, j’étais encore en train de rêver…

    François Rechenmann

    Newsletter

    Recevez chaque mois une sélection d'articles

    Niveau de lecture

    Aidez-nous à évaluer le niveau de lecture de ce document.

    Si vous souhaitez expliquer votre choix, vous pouvez ajouter un commentaire (Il ne sera pas publié).

    Votre choix a été pris en compte. Merci d'avoir estimé le niveau de ce document !

    Découvrez le(s) dossier(s) associé(s) à cet article :

    DossierCulture & Société

    Lire et voir