De la recherche

Protéger ses données sur le cloud : utopie ou réalité ?

Si même les stars ne sont plus à l'abri du piratage de leurs données sur le cloud, que va-t-on devenir... Et si, pour protéger nos données, on les enfermait dans un coffre inviolable avant de les envoyer sur le cloud ? C'est l'un des défis que doit aujourd'hui relever l'informatique dématérialisée. David Pointcheval nous en parle dans cet épisode du podcast audio.

Aujourd'hui, les prestataires de services de cloud ont accès à toutes nos informations, ils savent quelles données sont transmises et à qui. « Chiffrer les données » comme disent les cryptographes, reviendrait à les rendre invisibles pour les fournisseurs de cloud et surtout pour les attaquants. Mais alors, comment manipuler ces données à distance si elles sont ainsi enfermées ? Peut-on à la fois offrir cette sécurité, tout en garantissant que les données ne sont pas dans une tour d'ivoire qui les rend inutilisables ?

À en croire David Pointcheval, chercheur spécialisé dans la cryptographie pour la sécurité des télécommunications, les défis de la cryptographie dans le cloud sont complexes mais il existe des solutions respectueuses de la vie privée. Et pour rendre le contrôle de leurs données aux utilisateurs, les chercheurs travaillent depuis quelques années sur de nouvelles façons de chiffrer les données, le chiffrement homomorphe par exemple. Qu'entend-on exactement par cryptographie appliquée au cloud ? Quels en sont les objectifs ? Quelle est l'efficacité possible du système en pratique ? David Pointcheval fait le point avec nous sur ces questions.

 

Écoutez l'interview en MP3.

Pour l'écouter sur votre baladeur, téléchargez le fichier ou abonnez-vous au podcast d'Interstices.

Niveau de lecture

Aidez-nous à évaluer le niveau de lecture de ce document.

Il vous semble :

Si vous souhaitez expliquer votre choix, vous pouvez ajouter un commentaire (qui ne sera pas publié).